Les Energies, épisode 2 - Comment optimiser la consommation d'énergie de votre entreprise?

On le sait tous, optimiser sa consommation d’énergie est le nouvel enjeu de ces prochaines années pour les entreprises. Alors pour y parvenir, on vous donne l’avis de notre expert Luc Ardin, directeur du Pôle Énergie chez Groupe Global. Après un zoom sur l’actualité énergie dans l’épisode 1, cet épisode 2 se concentre cette fois-ci sur les solutions pour faire de la consommation énergétique une vraie force plutôt qu’un frein.









Des solutions pour optimiser sa consommation d’énergie en entreprise


À son échelle


« On ne le répétera jamais assez, mais les habitudes éco-responsables du quotidien au bureau comptent. » Luc Ardin, directeur du Pôle Énergie

Réduire sa consommation, c’est bien entendu éteindre les lampes aux postes individuels mais aussi les écrans en veille et les ordinateurs. Il est également essentiel de débrancher les appareils électriques « passifs » tels que les chargeurs de téléphone ou les machines à café par exemple.

À l’échelle d’une entreprise, ces petites habitudes permettent de diminuer ses consommations et ainsi de réduire les factures énergétiques. À son échelle, tout est une question d’état d’esprit.



La gestion technique du bâtiment


Une fois que ces petites habitudes se transforment en réflexes, il est possible d’aller plus loin. En ce sens, la Gestion Technique du Bâtiment (GTB) limite la consommation énergétique des bâtiments. Cette expertise précieuse permet de réaliser des économies d’énergie significatives.


Par exemple :


1/ le poste de travail

Au fil des années, les écrans sont devenus plus grands, les avancées du multimédia se révèlent parfois des machines ultra-énergivores ! La technologie a suivi nos besoins qui progressent sans cesse.





Pour rééquilibrer notre empreinte, les prises vertes gérées par des horloges peuvent être mises en place sur tous les postes de travail. Cette solution particulièrement accessible permet de faire fonctionner les prises sur une plage horaire définie. De quoi être certain que ses appareils sont bien éteints et non en veille !





2/ l’éclairage

Depuis Thomas Edison, du chemin a été parcouru côté électricité ! Si bien qu’aujourd’hui la consommation actuelle de cette énergie arrive à saturation. D’ailleurs, des normes se sont développées, notamment pour les tours d’immeuble.





Le saviez-vous ?

Les règles imposent de garder 30 % de l’éclairage de jour comme de nuit pour assurer la sécurité dans les tours d’immeuble.


Mais dans le reste des espaces, il est tout à fait possible (et fortement conseillé !) de favoriser un éclairage avec détecteur de mouvement et de chaleur. Par ailleurs, le poste de travail n’échappe pas à cette performance énergétique. Grâce à la détection du mouvement et de la chaleur du corps humain, l’éclairage fonctionne uniquement quand vous êtes là. Pas mal n’est-ce pas ?



3/ le chauffage

Alors que la loi de 1974 impose une température de 19 °C dans les bureaux, il convient tout d’abord d’abaisser la température des chauffages de manière générale.

Covid oblige, il est bien entendu important d’éteindre les appareils de chauffe durant la ventilation des locaux.

Revoir son utilisation du chauffage sans le couper fait partie de la solution pour optimiser sa consommation énergétique. Garder une température de 16 °C/17 °C la nuit et durant les heures creuses sans arrêter le chauffage est sans aucun doute un formidable moyen de limiter son empreinte.


Le saviez-vous ?

D’autre part, effectuer les relances de températures entre 4 h et 5 h du matin avant la reprise des activités favorise le confort des collaborateurs.

« Les grands écarts de températures sur les systèmes de chauffage sont particulièrement énergivores. » Luc Ardin, directeur Pôle Énergie




À l’échelle nationale


Des systèmes de production éco-responsables


L’énergie à privilégier reste l’électricité à travers des moyens verts et d’autres systèmes de production renouvelables. Bien entendu, on dit oui au solaire et à l’éolien. Pour autant, de très grandes surfaces doivent être mobilisées pour produire cette énergie verte. Il est donc fondamental d’accepter le changement du paysage français. C’est à ce prix-là qu’on peut aller vers une énergie plus vertueuse tout en utilisant l’ensemble des toits de nos immeubles plats.

Le saviez-vous ?

Alors que ces systèmes de production sont intermittents, il est obligatoire de les faire fonctionner en parallèle avec d’autres moyens plus conventionnels (nucléaire, STEP hydraulique) afin d’équilibrer et lisser la consommation.

  • Créer des ombrières en panneaux photovoltaïques au-dessus des parkings de centres commerciaux et des cultures est également une solution idéale à condition d’avoir une protection de qualité.

  • Il est possible de renforcer la méthanisation agricole pour faire tourner les turbines et ainsi produire au plus près des consommateurs.


La mobilité, un enjeu de taille


Repenser notre territoire jouera un grand rôle dans l’optimisation de la consommation énergétique. La mobilité et les transports sont des éléments clés dans la transition en plus de l’efficacité énergétique des bâtiments.

« On peut choisir d’augmenter les transports communs durables et de rapprocher les entreprises des lieux de vie. De quoi éviter une trop forte concentration à un seul et même endroit. » Luc Ardin, directeur Pôle Énergie

Et comment ne pas parler de la voiture électrique quand on évoque la mobilité ? Comme son nom l’indique, la voiture électrique implique des besoins lourds en électricité. Ceci dit, selon Luc, il s’agit seulement d’un passage vers l’hydrogène.



Conclusion


Demain (et ça commence aujourd’hui !), il est évident qu’emmener l’entreprise vers des espaces moyens avec des zones de bureau à échelle humaine est une solution adaptée. Le télé-travail, quant à lui, pourrait être quantifié et cadré de façon à avoir un effectif moyen permanent avec un roulement.

Les bénéfices sur la consommation énergétique et sur le bien-être des collaborateurs seront d’autant plus nombreux.







Dans l’épisode 3, on parlera d’une solution déterminante dans la diminution de la consommation énergétique : l’isolation !










26 vues