La réutilisation des matériaux et des déchets sur les chantiers d’aménagement : mode d'emploi

Une plaque de PVC ici, un jeu de fenêtres là… Il ne faut pas se fier aux apparences, les locaux en rénovation regorgent parfois de petits trésors. À condition de savoir de quelle façon il est possible de les réutiliser ! Et c’est tout le sujet de l’article. On vous parle gestion de matériaux à travers les points de vue de Thibault, responsable pôle chef de projet chez Groupe Global et Matthias, médiateur spécialisé au sein du bureau d’études environnementales Drees & Sommer.





Bureau d’études environnementales et aménageur : une expertise complémentaire dans la gestion des matériaux et des déchets

Tour d’horizon


Le « waste management » concerne à la fois la rénovation et la construction d’espaces de travail. La plupart du temps, cette démarche implique des analyses sur la protection et le réemploi des matériaux.

Pour ce faire, le bureau d’études environnementales avec qui nous avons collaboré a adapté le concept « Cradle to Cradle » au monde de la construction. Concrètement, les équipes récupèrent les matériaux pour évaluer leur valeur et les inscrire dans une démarche « de la source à la source ».




« Collaborer avec Drees & Sommer, c’est trouver un équilibre entre conscience écologique et gestion des matériaux. » Thibault, responsable pôle chef de projet.




Drees & Sommer pour la gestion du cycle de vie des matériaux


Le bureau d’études gère les matériaux sur les chantiers en les analysant de près. De l’impact carbone à la recyclabilité, tout y est pour guider l’architecte et le client dans un projet de rénovation ou de construction.

Le saviez-vous ? Drees & Sommer ne s’arrête pas à la gestion des matériaux ! Le bureau d’études analyse également de son œil d’expert le cycle de vie d’un bâtiment grâce à l’étude de nombreuses variables.






En contact permanent à la fois avec les recycleries ET les architectes, il établit un véritable lien entre tous les acteurs afin d’établir un plan d’action adapté.

« On se demande toujours la façon dont on peut recycler et réemployer les matériaux, sans jamais choisir la solution de facilité. » Matthias, médiateur spécialisé chez Drees & Sommer.




Le cycle de vie d’un matériau

Chez les fournisseurs


Tout commence chez les fournisseurs, là où le matériau prend vie. Ainsi, il est primordial d’être sensibilisé au choix des produits. Bien entendu, il faut continuer la prescription des matériaux éco-responsables tels que les moquettes labellisées et recyclées par exemple.


Le saviez-vous ? Le choix de matériaux éco-responsables implique souvent plus d’investissement. En revanche, celui-ci est rentabilisé sur le long terme grâce à un meilleur cycle de vie.


Aujourd’hui, la plupart des fournisseurs ont une politique RSE. Ils proposent donc bien souvent des solutions respectueuses de l’humain et de l’environnement. Tout se joue désormais sur le niveau de performance pour aller toujours plus loin.



Sur le chantier


Entrons dans le vif du sujet : le chantier ! Tous les matériaux déjà sur site sont soit :

  • Remployés directement sur place

  • Recyclés. À noter que les recycleries ont un rôle important à jouer notamment parce qu’elles travaillent souvent avec le milieu associatif.

  • Triés ou suivis. Les déchets restants font aussi partie d’un cycle de vie. Et c’est le bureau d’études qui s’occupe de leur suivi.

Finalement, travailler avec l’environnement local reste la pièce maîtresse de la gestion des matériaux sur site. Du choix des sous-traitants à celui des recycleries, toutes les actions comptent.

Le saviez-vous ? Nos déchets possèdent des bordereaux de suivi !





La gestion des matériaux, step by step


En conception


La gestion des matériaux doit être intégrée dès le début du projet puisqu’elle a un impact sur le rétro-planning. En effet, le curage du début de chantier par exemple sera réalisé d’une manière différente. En collaboration avec Drees & Sommer, il est intéressant de réaliser un état des lieux pour définir les matériaux récupérables.

Grâce à cet état des lieux, Groupe Global et Drees & Sommer entrent en discussion pour développer le projet dans le détail. Les points d’alerte, l’anticipation des problématiques, les indications de gestion des matériaux… Tout est passé au peigne fin.

Le curage

Le curage se définit comme une « mise à nu » des locaux. C’est à ce moment-là qu’on trie les matériaux présents sur place. De cette manière, le bureau d’études est en mesure de les redistribuer à travers différents moyens :

  • Ressourceries locales.

  • Plateformes en ligne régionales.

  • Collecte de matériaux par les particuliers.

  • Réseaux de fabricants locaux.






La phase d’aménagement

C’est l’étape où les nouveaux matériaux entrent en scène. C’est aussi le moment où les matériaux conservés ont (enfin !) droit à une seconde vie. Toutefois, il faut également faire face aux imprévus. Sur les chantiers, tout évolue sans cesse et il peut y avoir de la casse. Ainsi, le bureau d’études intervient de nouveau afin de trouver des repreneurs pour les matériaux devenus inutiles ou endommagés.

« La gestion des matériaux implique une grande mobilisation, car il y a plus d’interlocuteurs sur les chantiers verts. » Thibault, responsable pôle chef de projet.


Conclusion

Pour construire le bâtiment du futur, la collaboration avec un bureau d’études environnementales va devenir de plus en plus fréquente. Pour que nos actions d’aujourd’hui servent celles de demain. Architecte et bureau d’études : voilà une collaboration qui a de l’avenir !





11 vues