top of page

Le mode projet comme pierre angulaire de la conception architecturale

Plus que quelques jours pour découvrir les nouveaux bureaux parisiens de Groupe Global ! Avant de vous les dévoiler en images, revenons sur la conception architecturale. Le mode projet, implémenté dans les process internes, a transformé l'entreprise. La concrétisation de ce changement est le réaménagement complet des bureaux pour correspondre à cette nouvelle organisation. Fabien Romano, architecte d'intérieur et architecte référent sur le projet, nous explique toutes les subtilités du nouveau siège parisien.


Comment as-tu conçu les nouveaux bureaux parisiens de Groupe Global ?

Fabien et Léa, architectes d'intérieur

Fabien Romano : L'avantage de travailler sur nos propres bureaux, c'est que nous connaissons parfaitement nos besoins, nos habitudes, ce qui fonctionne bien et ce qui peut poser problème. La pierre angulaire de la conception architecturale des futurs locaux était la nouvelle organisation en interne des équipes, c’est à dire le mode projet. C’est donc très naturellement que nous nous sommes focalisés sur les espaces collaboratifs, de réunions d’équipe, de brainstorming... Nous cherchions à comprendre comment les utilisateurs pourraient s'approprier un espace, y travailler ensemble pendant un certain temps, et comment cette approche influencerait nos choix en matière de mobilier, d'aménagement et d'organisation des espaces. 


Les collaborateurs ne consacrent pas l’intégralité de leur journée au mode projet. Il était alors tout simplement irréaliste de réserver un espace en continu pour une seule et même équipe. En réalité, chaque collaborateur travaille simultanément sur plusieurs sujets et a besoin de travailler avec sa propre équipe pour partager des connaissances, stimuler la créativité... Cette prise de conscience nous a poussés à proposer une plus grande variété d'options et à redéfinir les espaces en fonction des besoins spécifiques des personnes, des métiers et des projets. Ainsi, l’environnement de travail répond à chaque parcours collaborateur


Comment as-tu pris en considération à la fois les besoins professionnels des collaborateurs et l'esthétique de l'espace destiné à accueillir les clients ? 

C'est une question d'équilibre. Nous avons jonglé entre les besoins professionnels des collaborateurs et le besoin d’avoir un véritable showroom vivant. Chaque espace a bénéficié d’un soin et d’une approche qui leur sont propres. Tous nos espaces sont conçus de manière à être fonctionnels en tant que lieux de travail. Le rez-de-chaussée sera l'espace le plus fréquenté par nos clients. Dès le départ, nous l’avons conçu comme l’amalgame entre originalité et écrin du savoir-faire du Groupe Global.

 

Quels éléments as-tu incorporés pour encourager la flexibilité et l'agilité dans l’environnement de travail, afin de répondre aux besoins de chaque collaborateur ? 

Les espaces sont conçus de manière à ce qu’ils s’imbriquent naturellement les uns avec les autres, sans rupture ou contraste trop marqués. Il y a donc un dégradé entre les espaces, allant des zones très confidentielles (comme les bureaux administratifs et les zones de concentration) à des espaces très dynamiques et collaboratifs, en passant par une variété de zones intermédiaires. En optant pour cette diversité, les bench, les fauteuils, les matériaux, les connectiques, les écrans, la luminosité... varient également d’un espace à l’autres. Tout cela a une influence sur la manière dont les collaborateurs s'approprient un espace et comment ils l’utilisent. 

  

Comment as-tu intégré les matériaux durables et le réemploi dans la conception pour créer un environnement de travail plus respectueux de l’environnement ? 

Dès le départ, nous avions envisagé l'utilisation maximale de matériaux écoresponsables, notamment ceux issus de l'upcycling. Cependant, nous avons fait face à des contraintes de faisabilité et de délais de fabrication. Pour autant, ces limitations ont permis de faire certains choix atypiques et de privilégier le réemploi sur l’espace situé au 1er étage. 


La quasi totalité des échantillons de dalles de moquette accumulés et stockés dans notre matériauthèque au fil des ans a été utilisée sous forme d’une composition originale. Au total, cela représente une surface de 100 m² de sol recyclé40 % des îlots de faux-plafonds seront également repositionnés dans les locaux du 1er étage. En ce qui concerne les portes, 50 % des structures existantes, y compris le mur mobile, seront remployées. Enfin, des matériaux durables et innovants ont été choisis pour certains revêtements muraux, comme notamment l’acoustique qui sera constitué de PET et sera 100 % recyclable (il contient 55 % de fibre de polyester recyclé). Ces éléments de l'ancien aménagement s'intégreront harmonieusement dans la nouvelle vision, de manière qu'ils se fondent complètement dans le résultat final. Cette approche permet de créer une diversité de rendus en jouant sur les micro-concepts au sein d'un ensemble plus vaste et homogène.


3D des nouveaux bureaux de Groupe Global
1er étage
3D des nouveaux bureaux de Groupe Global
Rez-de-chaussée

Par ailleurs, nos bureaux sont conçus comme une coque vivante. C’est à dire qu’ils sont destinés à évoluer. Nous pourrons y ajouter des mobiliers durables, modifier les revêtements pour des technologies innovantes, réorganiser les espaces de travail... Ainsi, nous saurons nous adapter avec souplesse aux futurs défis de l’aménagement d’espaces de vie.

53 vues

Comments


bottom of page